De la peinture à la photographique

  • Vers 1962, Neiman développe la technique photographique, et adopte la photographie comme medium de base de son art.
  • Met au point dans les années 1963/1964 une technique de report photographique sur toile et sur d’autre support comme l’aluminium sensibilisé ou le plexiglas (cf. un grand panneau à Cervinia)
  • Ses premiers motifs sont des pantins, puis des fleurs dont il tirera des rayogrammes d’abord rehaussés à l’huile et des scènes.
  • Commence à travailler avec des modèles vers 1963 (dont il tire des motifs : « Nathalie » et des séries « Hard edge »)
  • A partir de 1964, composition à partir de ses clichés de nus, de paysages, de situations
  • S’intéresse aux images produites mais qu’il ne sépare pas de ses recherches  sur la technique photographique, sur le matériel et les techniques du développement (cf. « Les étranges nus de Yehuda Neiman », J.-L. Swiners in Terre d’images, mensuel de la photographie, n°33, nov. 1966, p. 25-31 avec ill.)
  • Continue à faire varier son travail à partir de la photographie jusqu’à la fin.

 

 

yn compo abstraite cr fleur rayogrammecompo 63_64 cr

tt d'an cr                   yn 4 sexe Nathalie 1963 cr

Copyright Neiman

En 1982, lors d’une interview de Jacques Donguy, Neiman déclare: « Avec la photo, je voulais sortir de l’abstraction, en un sens. […] Maintenant, je reviens à l’abstrait, mais avec la photo. […] J’ai travaillé avec la photo pour sortir de l’informel, du blanc, du gris, de choses nuagistes. La photo est devenue à la mode beaucoup plus tard. »