neiman_invitation_numerique

« Les érotiques », exposition à la Galerie Vallois, du 6 au 28 novembre 2015
vernissage le 6 novembre 2015 au 41 rue de Seine – Paris 6e
dans le cadre de la manifestation Photo Saint-Germain

Exposition de tirages photographiques, de toiles, et de documents d’archives présentant le making of et des sculptures.

Yehuda Neiman  était un esprit libre qui s’est indéfectiblement refusé à gloser sur son travail d’artiste yn photo Nitta paris1966035 cpou à être rattaché à un groupe. Pour approcher son art, il nous faut nous contenter des quelques mots que certains comme Pierre Restany lui arrachent en 1967 lors d’un entretien filmé, et surtout regarder ses productions.
Pour formuler des hypothèses sur ce que l’artiste entend nous faire voir, de quelle façon il nous donne à voir, nous pouvons observer par exemple les points de vue que lui-même adopte, nous plaçant comme Nitta Mitsuo dans le studio du photographe, l’antichambre de la création.

 

Au regard de l’ensemble de son œuvre la femme est sa source d’inspiration privilégiée et par femme il semble suggérer quelque chose de la perfection formelle. Neiman montre sa passion des formes au naturel : seins, fesses, hanches, chute de reins, et poussant son enquête jusqu’aux confins, il arrive au sexe, porte du monde.Ncal228 100x100cm 1966 cp

Avec ce motif, probable hommage au célèbre tableau de Courbet, L’Origine du monde, Neiman reconduit indéfiniment son interrogation sur la création. Il adopte ce même point de vue sur l’entrecuisse lors de différentes séances photos avec différents modèles, et, il fait varier ses travaux, leur nature, leur dimension. Il met tout son art à en proposer différentes compositions : du kaléidoscope fait de la répétition de la même image inversée et retournée puis assemblée jusqu’à l’épure de la forme composée en corolle, et de l’œuvre bidimensionnelle à la tridimensionnelle avec des moulages et des bijoux.

sexe rose projection photographie sur toile

bijou entrecuisse argent